Louis Joseph MANSCOUR rapporteur du rapport spécial de la Cour des Comptes sur les accords pêche.

Grâce aux nombreux accords bilatéraux conclus dans le secteur de la pêche et de sa participation à l’ensemble des principales organisations régionales de gestion des pêches, l’UE est l’un des rares acteurs de premier plan à maintenir une présence forte dans l’ensemble des mers et des océans de la planète.

Désigné Rapporteur pour le groupe Socialistes et Démocrates du Parlement européen sur le rapport spécial de la Cour des Comptes intitulé « La Commission gère-t-elle correctement les accords de partenariat dans le domaine de la pêche? », j’ai pu dresser les avancées et les améliorations à apporter aux accords européens de partenariats en matière de pêche.

Malgré ces nombreuses avancées, notamment grâce à la réforme de la politique commune de la pêche en 2002, il reste encore de nombreuses améliorations à apporter au système d’accords de partenariats: une meilleure transparence des conditions de négociations entre la Commission et les pays partenaires; une quantification plus précise des surplus de ressources halieutiques qui déterminent les quantités que les navires de l’UE sont autorisés à pêcher; une quantification plus effective des captures effectuées, et enfin un meilleur encadrement de l’appui sectoriel.

Pour voir mon intervention complète: cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.