Ma rentrée parlementaire 2017

J’effectue cette semaine ma rentrée parlementaire à Bruxelles.

Plusieurs temps forts jalonneront ce dernier trimestre 2017 : la Conférence des Présidents des RUP, qui se tiendra les 26 et 27 octobre en Guyane ; le déplacement le 30 octobre en Guadeloupe, d’une délégation d’eurodéputés, qui viendra se rendre compte des enjeux que revêt la filière pêche en territoire insulaire, deux évènements auxquels je participerai ; la tenue début novembre, à Trinidad et Tobago, de la réunion annuelle du Comité interparlementaire de suivi de l’Accord de Partenariat Économique liant l’UE et le Cariforum ; enfin, la publication par la Commission de sa nouvelle communication détaillant les nouvelles priorités pour les RUP.

Côté législatif, plusieurs textes ayant des implications directes pour les outre-mer sont en cours d’examen au Parlement européen : la révision du règlement sur les boissons spiritueuses qui intéresse au premier chef notre filière rhum ; la modification de la directive sur les énergies renouvelables, qui pourrait avoir des répercussions économiques et environnementales importantes dans nos territoires.

Je n’oublie pas que le mois d’octobre marquera également la fin des quotas sucriers, qui pourrait être dommageable pour notre filière canne-sucre, et ce malgré les nombreuses avancées que nous avons obtenues : 1) la protection de nos sucres-spéciaux (sucres roux) face à la concurrence internationale et 2) l’autorisation de Bruxelles, pour que l’État français puisse débloquer une enveloppe compensatoire de 38 millions d’euros pour accompagner nos producteurs.

Vous pourrez toujours compter sur mon engagement et ma détermination pour défendre les intérêts de nos territoires ultramarins.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.