Les regions d’Outre-mer à l’instar de la France hexagonale, ont élu leurs représentants.

Le dimanche 13 décembre 2015, les régions d’Outre-mer, à l’instar de la France hexagonale, ont élu leurs représentants.
Tandis que la Réunion reste sans surprise à droite, un vent nouveau souffle sur les Antilles françaises
La surprise vient d’abord en Martinique, de l’élection du leader indépendantiste, Alfred MARIE-JEANNE qui, allié contre toute attente, au deuxième tour à Yan MONPLAISIR, chef de file de la droite Martiniquaise, bat la liste menée par Serge LETCHIMY, le Président sortant.
En Guadeloupe, c’est Ary CHALUS, divers gauche, qui bat Victorin LUREL, lui aussi, Président sortant.

Nous constatons malgré ce changement de gouvernance, que la gauche reste majoritaire en Outre-mer Après les tintamarres des campagnes électorales, la voie à suivre doit être celle du respect des engagements pris en faveur de tous ceux que l’avenir inquiète.
Représentant des Outre-mer au Parlement européen, je continuerai d’être l’interface entre ces régions ultrapériphériques et l’Union Européenne, qui devra prendre en compte les problématiques de ces territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.