Le Président du Parlement Européen rencontre les Présidents des RUP et les eurodéputés ultramarins

Nouveau temps fort pour les RUP à Bruxelles, où le Président du Parlement européen a rencontré le 27 juin 2018 les Présidents des RUP et les eurodéputés ultramarins.

Après la mobilisation de ces derniers, puis celle des socio-professionnels des RUP, le volte-face de la Commission, qui s’est engagée hier à ne pas raboter le POSEI, est une première victoire importante dans les discussions budgétaires en cours pour la période 2021-2027.

Le POSEI est vital pour soutenir la production agricole dans nos territoires ; je salue donc cette avancée, qui soulagera le monde agricole des Outre-mer. Mais ce n’est qu’une première étape dans cette éprouvante procédure budgétaire.

Voilà pourquoi la réunion d’aujourd’hui a permis aux élus ultramarins de se faire l’écho des nombreuses préoccupations face aux profondes modifications que souhaite apporter la Commission à toutes les grandes politiques européennes.

Au-delà de l’agriculture, la pêche et la politique de cohésion sont en effet elles aussi concernées par les coupes budgétaires voulues par la Commission. Plus que jamais, il nous faut maintenir fermement le cap, afin d’obtenir, entre 2021 et 2027, le maintien du niveau de tous les financements européens à destination des RUP et de nouvelles opportunités pour financer des actions fortes en matière d’environnement et de recherche dans nos territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.