Débat sur la suspension des fonds structurels et d’investissements en Espagne et au Portugal

Je participe aujourd’hui, lundi 3 octobre 2016 à Strasbourg, à une audition relative aux sanctions que pourrait prendre la Commission à l’encontre de l’Espagne et du Portugal, qui demeurent en déficit vis-à-vis de la règle européenne des 3% . Selon cette règle, la Commission peut suspendre temporairement le versement des fonds structurels.
À l’unisson de mes collègues socialistes et démocrates, je dénonce une telle décision, qui serait non seulement scandaleuse, mais aussi extrêmement néfaste d’un point de vue économique. La situation de ces pays est encore incertaine ; ils ont engagé des réformes difficiles et ont donc besoin des fonds européens pour accompagner le retour à une croissance durable et faire reculer le chômage de masse.
Mes collègues socialistes et moi-même en avons fait appel au bon sens en demandant à la Commission européenne de ne pas punir Madrid et Lisbonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.