CETA : le commerce oui, mais pas à n’importe quel prix! – Communiqué de presse du 15 février 2017

Louis-Joseph Manscour déplore l’approbation donnée ce jour par le Parlement européen, au très controversé accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, plus connu sous le nom de CETA.

« Au-delà des nombreuses incertitudes juridiques qui entourent le contenu de cet accord, le CETA constitue une menace directe pour l’emploi à l’échelle de toute l’Union européenne, et singulièrement en outre-mer. De plus, il n’intègre ni l’urgence climatique et environnementale, ni le principe de précaution », estime l’eurodéputé socialiste martiniquais, qui s’est prononcé contre cet accord.
« À l’instar de mes collègues socialistes français, j’ai âprement mené campagne contre cet accord auprès des autres eurodéputés, afin de les convaincre de la prédominance des aspects négatifs de ce texte. Je ne peux donc que regretter le vote exprimé ce jour par une majorité de parlementaires, sourde aux appels et aux craintes légitimes des citoyens de toute l’Europe », poursuit Louis-Joseph Manscour.
Il y a quelques mois, nous avons remporté une bataille importante, avec l’aide du Gouvernement français et de la société civile : permettre à tous les parlements nationaux compétents en matière commerciale, de se prononcer sur le texte avant ratification.
Néanmoins, après ce vote favorable largement contesté, le combat doit continuer. Dès lors, toutes les forces progressistes, élus, organisations de la société civile, collectifs citoyens, devront se mobiliser dans chaque État membre afin d’expliquer les dangers réels de cet accord, totalement inadapté aux défis démocratiques, économiques, sociaux et climatiques de notre époque.
Le juste échange, ne s’exprime ni à travers le protectionnisme nationaliste de M. Trump, encore moins dans l’ultralibéralisme façon Fillon ; Il puise son essence dans la recherche d’une mondialisation régulée, profitable à tous : citoyens, travailleurs et consommateurs.
C’est là tout l’enjeu de ce XXIème siècle !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.